Frédérique Germanaud

Frédérique Germanaud vit et travaille à Angers. Marcheuse, cinéphile et lectrice invétérée, elle écrit à l’étage de sa maison, face à une fenêtre qui ouvre sur un petit jardin en désordre et clos de murs d’ardoise. Juste après « Vianet,. La lettre », « Quatre-vingt-dix motifs », qui mêle d’une façon indiscernable fiction et biographie, est son deuxième récit à La clé à molette.